Le Collectoire

"Recueillir et partager le patrimoine de la Magie et du Music-Hall"

Adhérer au Collectoire

Pour rester informer des actions du Collectoire, inscrivez-vous !

JMMHD 2015 : ouverture des inscriptions !

En 2015, nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir l'univers fascinant des mystificateurs, bluffeurs, arnaqueurs et tricheurs. Notre invité d'honneur et de marque pour le talk-show est Bébel.

Pour tout savoir sur la date, le programme, les tarifs, c'est par ici >>

Une interview au hasard

Régil, Jean

Vignette de Régil, Jean

Il y a longtemps qu'on voulait interviewer Jean Régil. La première fois que je l'ai rencontré, avec son équipe, c'était lors d'un spectacle à La Hublais, à Cesson-Sévigné, près de Rennes. A cette époque, avec Gérard Souchet et Christophe Boisselier, on organisait des spectacles avec quelques grands de la magie française. Gaëtan Bloom, Jean Merlin, Jacques Delors et Jean Régil nous ont fait l'honneur de se déplacer... pour jouer dans une jolie salle pouvant contenir 40-45 personnes.

Et, surtout, sur une scène constituée de palettes ! Imaginez : Jean Régil, avec son équipe, ses grandes illusions et tout le talent qu'on lui connaît présenter "L'aquarium" à deux mètres du public ! Public qui finira en standing ovation. Un moment inoubliable.
Suite à cette performance, j'ai souvent proposé à Jean de nous accorder cette interview. Il n'était ni pour, ni contre. Simplement, il pensait ne pas avoir grand chose à dire. Surtout, il ne se sentait pas à l'aise face à une caméra. Lors du dernier Festival de Magie de Rennes, Gérard a eu l'excellente idée de l'engager. Ce qui nous a permis de renouer contact... et de finalement fixer une date !
C'est donc chez lui, à Mâcon, que Jean nous a gentiment reçu. Comme d'habitude avec les grands de la magie, on s'est pris une claque monumentale. Vous ne verrez pas l'envers du décor. Mais au-delà de l'interview, Jean nous a fait profité de son incroyable culture du Music-Hall, illustrée par des vidéos d'époque sur les plus grands artistes du XXème siècle. Alors, comme ça, cher Jean, tu n'as rien à dire ? Nous, c'est sûr, on reviendra t'écouter nous raconter tes meilleures anecdotes...

Ses débuts dans la magie

Une archive vidéo au hasard

Cardini

Vignette de Cardini

Richard Cardini, alias CARDINI (1895-1973) est né dans un petit village du pays de Galles sous le nom de Richard Valentine Pitchford. Comme la situation financière de sa famille était difficile, il commença à travailler très jeune dans une maison d’emballage et plus tard dans un hôtel comme groom. Comme beaucoup d’autres enfants, il s’initia à la magie avec de simples tours, et ce fut de toute évidence une expérience concluante pour le jeune Richard.
C’est dans l’armée Britannique où il s’était engagé à l’âge de 17 ans, que Pitchford décide de prendre au sérieux la prestidigitation. Il perfectionnera ses productions d’éventails de cartes dans les tranchées, en Europe, pendant la guerre 14-18. A cause de l’épouvantable froid qui régnait dans ces tranchées, Pitchford était obligé de s’entraîner en portant des gants. Et comme c’était difficile de produire les cartes une à une avec des gants, il produisait, à la place, des petits paquets. >> Lire la suite sur Artefake

Source vidéos : Vintage Magic Archives

Sur Artefake

La Boutique du Collectoire

Livre "Le Mentalisme"

200 pages, couverture cartonnée, en couleur, relié, papier glacé. Largement agrémenté d'illustrations inédites et de documents historiques rares. A la fin de l'ouvrage, vous retrouverez une coll...
63,00 €

Triches et arnaques

Triches et arnaques : toute l'histoire magique des tricheurs et bonimenteurs !...
63,00 €